Paul DuanLe « Big data » (ou méga-données), vous connaissez ? Peut-être pas, mais vous en avez forcément entendu parler. Tous les médias multiplient les reportages pour nous expliquer comment ce concept est en train de devenir le Graal de l’économie numérique.
En bref il s’agit d’analyse prédictive grâce au traitement algorithmique de grandes masses de données, d’un outil d’aide à la décision d’une puissance encore inégalée.

Jusqu’à présent on connaissait surtout l’usage qu’en font les entreprises pour mieux connaître leurs clients afin de leur vendre davantage de produits.

Mais voilà qu’un surdoué de l’informatique, un certain Paul Duan, fils d’immigrés chinois, au parcours scolaire et universitaire impeccable, crée à Berkeley (où comme beaucoup d’entrepreneurs du numérique il s’est installé) une ONG, Bayes Impact, qui se propose, excusez du peu, d' »utiliser la science des données pour sauver des vies« .
Fort de quelques succès dans l’optimisation du parcours des ambulances de San Francisco et dans la prévention des risques dans les hôpitaux de la région, il rentre en France pour combattre ce fléau qui mine la France : le chômage.
En exploitant les données anonymes de Pôle Emploi (les fameux big data) il a créé une application qui permettra de guider les chômeurs de façon personnalisée et optimisée vers les entreprises qui ont besoin d’eux.

Voyez l’article que POSITIVR consacre à Paul Duan, ou celui du Figaro.

Le big data qui crée de la valeur pour la société, c’est une très bonne nouvelle.

Publicités