Thé de la fraternitéCela faisait longtemps qu’on l’attendait : un geste de la part des musulmans, non pas pour prouver qu’ils sont des français comme les autres (ça on le sait), mais pour s’ouvrir aux autres.

Car, jusqu’à présent, ils étaient restés plutôt sur la défensive, se contentant de déclarer qu’ils ne se reconnaissaient pas dans les actions des djihadistes (c’était bien le moins !), ou que ces actions n’étaient pas faites au nom de leur religion (le « not in my name » des musulmans britanniques).
Il faut reconnaître que l’islam a plutôt tendance à nous montrer sa face sombre : provocations diverses autour du port du voile, des piscines réservées aux femmes, du refus de soins de la part des médecins hommes, etc. Les exemples fourmillent et finissent par agacer (pour ne pas dire plus) les non musulmans.

Voici qu’ils ont pris enfin une initiative réellement positive : des mosquées ont invité des non-musulmans à venir partager un « thé de la fraternité » afin de mieux faire comprendre leur religion. Comment ne pas craindre ou fantasmer ce qu’on ne connaît pas.

Belle initiative que rapportent nombres de médias. Vous pouvez, par exemple, consulter l’article de l’Express.

Publicités